Déchiffrer le mystère: comment identifier le visage de Cléopâtre sur les monnaies anciennes?

Table des matières

Origines et mythes

Plusieurs reines ont porté le prénom de Cléopâtre, mais la plus connue est sans doute Cléopâtre VII, qui a gouverné l’Égypte de 51 à 30 avant notre ère. Sa réputation s’est forgée autant par ses qualités de dirigeante que par les intrigues amoureuses qui ont jalonné son règne.

Elle a partagé le pouvoir avec ses époux, ses frères Ptolémée XII et Ptolémée XIV, avant d’étendre son influence aux côtés de deux figures prépondérantes de Rome : Jules César et Marc Antoine, avec ce dernier elle eut des enfants. Les chroniqueurs antiques tels que Flavius Josèphe ou Plutarque l’ont souvent dépeinte comme une femme fatale. Elle a en effet interpellé les conventions sociales romaines, bousculant ainsi les normes établies.

La fin tragique de Cléopâtre n’a fait qu’accroître sa légende, rendant sa figure historique encore plus insaisissable pour les chercheurs tentant de distinguer la réalité des mythes construits autour d’elle. La souveraine continue donc, même aujourd’hui, de fasciner tant par sa vie tumultueuse que par son caractère bien trempé et indomptable face aux adversaires politiques qui la voyaient comme une menace pour leur culture et leur autorité.

Les images de Cléopâtre

La Cléopâtre en solitaire

Dans l’ancien temps, les images de Cléopâtre VII étaient courantes et variées. Certains portraits la montrent vêtue à la manière grecque tandis que d’autres lui attribuent un style égyptien plus traditionnel. Un exemple remarquable est sa sculpture conservée au musée Altes à Berlin, qui date du premier siècle avant J.-C. Cette œuvre dépeint avec réalisme le profil distinctif de Cléopâtre.

Par ailleurs, une autre représentation notable se trouve au musée de l’Ermitage situé à Saint-Pétersbourg : une statue en basalte. Ici, elle apparait dans une version idéalisée suivant les canons artistiques égyptiens, sans aucun des ornements habituellement associés aux souverains.

La diversité des représentations historiques reflète comment cette figure emblématique était perçue et honorée dans différentes cultures. Ces oeuvres offrent ainsi un aperçu fascinant sur l’héritage visuel et symbolique de cette reine légendaire d’Égypte ancienne.

Le banquet de Cléopâtre

L’histoire raconte qu’une soirée, lors d’un somptueux banquet organisé par Cléopâtre, la reine a surpris ses invités, et en particulier Marc Antoine, par un acte de démesure. Elle a pris une perle précieuse pendue à son oreille pour la dissoudre dans son vin avant de le boire. Ce geste extravagant était sa manière de montrer qu’elle ne tenait pas aux biens matériels.

Cette anecdote a été immortalisée dans l’art, notamment à travers les œuvres du peintre Tiepolo qui l’a illustrée au XVIIIe siècle. Ses fresques ornent le Palazzo Labia à Venise et une version est exposée à la National Gallery de Melbourne.

Dans ces représentations artistiques, on retrouve Cléopâtre assise fièrement lors du festin, avec Marc Antoine et Enobarbus dit Barbe Rousse. La scène est animée par des serviteurs qui s’affairent autour d’eux, soulignant l’abondance et le faste du repas royal.

Octave et Cléopâtre

Après avoir vaincu les forces de Marc Antoine et Cléopâtre en mer, Octave pénétra sur le territoire égyptien. La déroute subie conduisit Marc Antoine à choisir la mort par suicide, une issue rapportée par l’historien Plutarque. Durant cette période troublée, Cléopâtre, dans un geste de reddition, présenta au conquérant romain un inventaire de ses biens précieux.

L’impact visuel et historique de cet événement marquant a inspiré des artistes comme Louis Gauffier qui immortalisa la scène dans son œuvre exposée en Écosse. L’œuvre illustre avec art l’instant où Octave, accompagné de ses lieutenants, rencontre la souveraine égyptienne prête à lui confier les documents attestant de sa richesse. Dans certaines représentations artistiques, elle est même montrée présentant un document.

Cette toile emblématique reflète non seulement l’intensité d’un moment décisif entre deux figures majeures de l’Histoire mais aussi le talent d’un peintre capable de capturer l’essence d’une rencontre entre puissants sous le regard attentif du monde antique.

Le décès de Cléopâtre

La fin tragique de Cléopâtre, figure historique et énigmatique, captive l’imagination des artistes depuis le XVIe siècle. Ils ont souvent représenté ce moment où la reine d’Égypte opte pour le suicide au lieu de la défaite, une mort qu’on dit causée par la morsure venimeuse d’un cobra.

L’image qui prédomine est celle de Cléopâtre sur un divan, dans une pose à la fois sensuelle et dramatique. Le sujet a inspiré non seulement les peintres mais aussi les sculpteurs. Par exemple, l’œuvre “Cléopâtre mourant” réalisée par François Barois et exposée au Musée du Louvre montre avec finesse cette tension entre érotisme et fatalité.

Les tableaux relatent souvent les derniers instants de Cléopâtre en ajoutant des éléments narratifs tirés des écrits de Plutarque. On y décrit sa majestueuse chute sur un lit doré, vêtue de ses atours royaux tandis que ses servantes succombent également à leurs côtés.

Un détail récurrent dans ces œuvres d’art est celui d’une corbeille contenant des fruits sous lesquels se cache le serpent fatal. Cet élément sert parfois comme point focal pour accentuer l’intrigue entourant sa disparition mystérieuse.

S’inscrivant dans un héritage culturel riche, ces interprétations artistiques continuent de nourrir notre fascination pour le destin singulier de Cléopâtre et témoignent du pouvoir évocateur persistant qu’elle détient à travers les âges.

Sur des sujets connexes :

Éros, également connu sous le nom de Cupidon, est la divinité de l’amour. On l’identifie à ses ailes d’ange et son arc avec lequel il décoche des flèches enflammées.

Pour reconnaître Apollon, cherchez un bel homme rayonnant de beauté, souvent représenté avec une lyre ou un arc, symboles de musique et de prophétie respectivement.

Les nymphes sont des créatures mythologiques féminines liées à la nature. Leur grâce et leur lien étroit avec les éléments naturels comme les forêts, les rivières ou les montagnes permettent de les distinguer.

Avez-vous aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux.
Boutons envoi photo, estimation gratuite 48h.
Informations concernant l'objet à estimer
Veuillez utiliser des images pas trop lourdes (2 megas maximum)
Vos informations